• Bandeau2

Projet  » Gestion de l’eau  » en classe de Seconde

 IMG-20150601-WA0004 IMG-20150601-WA0005 IMG-20150601-WA0000
  • Les arguments et le déroulement
L’élément principal est le programme de SES, dans lequel la question de l’eau peut être intégrée à plusieurs niveaux : dans l’étude de la production et de ses modalités (types d’entreprises, moyens de production…), des déterminants de la consommation (eau en bouteille et eau du robinet, prix et demande…), et enfin de la pollution et des moyens d’y remédier. En étudiant la gestion de l’eau, les élèves peuvent mieux cerner la répartition des rôles entre acteurs (administrations gestionnaires et produisant de la réglementation, entreprises productrices, différentes formes de consommation de l’eau – agriculture, activités domestiques, activités industrielles…) et ainsi insérer les connaissances de cours dans l’environnement institutionnel concret dans lequel ils vivent. On a commencé avec l’étude de la consommation et des modes de consommation économes en eau (et leur motif), pour ensuite passer à l’étude des producteurs (en prenant l’exemple de Canal Isabel II, et de ses récents changements de statut) et de la production (notions de coûts de production, de consommation intermédiaires). Les ateliers sur le jeu Watagame (deux heures pour l’ensemble des élèves des deux classes) se sont intercalés entre l’étude de la consommation et celle de la production. Grâce à l’expérience des ateliers enfin, nous avons abordé les question de la complémentarité entre les mécanismes marchands et la régulation étatique – complémentarité qui s’exprime notamment par la collaboration des acteurs. La visite des installations d’El Atazar et de Torrelaguna a fermé le cycle, afin que les élèves prennent bien conscience de la géographie de leur zone d’habitation et des contraintes et possibilités qu’elle offre. Le projet espérait enfin aborder deux autres aspects de l’enseignement : l’orientation et l’Éducation civique, juridique et sociale.

Semaine du vélo à l’école

Au LFM, le vélo a été à l’honneur durant toute l’année scolaire. Le lycée s’est engagé dans une démarche d’écomobilité particulièrement axée sur la pratique du vélo. Les projets mis en place découlent de la démarche E3D (Établissement en Démarche de Développement Durable) et permettent de sensibiliser les élèves à l’environnement mais aussi à des moyens de transport plus responsables et moins polluants. Retour sur les projets de l’année, en cours et à venir : – Participation du LFM au Programme STARS qui a pour objectif prioritaire d’augmenter la part des déplacements à vélo pour venir à l’école  – Organisation de 3 séances de formation pour les 270 élèves de CM2 sur la sécurité routière à vélo (dernière séance dans le quartier du LFM entre les 8 et 12 juin) encadrées par la Section Cycliste de la Police de Madrid avec, en complément, un cycle d’apprentissage à vélo pour les CM2 encadré par leurs enseignants, au sein du LFM (avec les propres vélos des élèves)

Le LFM fête la biodiversité

Dans le cadre de la démarche E3D (Établissement en Démarche de Développement Durable) et plus précisément de l’axe « Préserver et valoriser la biodiversité au Lycée Français de Madrid », le LFM organise, du 18 au 22 mai 2015, la 2e édition des Journées de la biodiversité, en écho à la Journée mondiale de la biodiversité programmée le 22 mai. À cette occasion, le LFM aura le plaisir d’accueillir Marc Pouyet, artiste spécialisé en land art, qui interviendra auprès de plusieurs classes de primaire et de collège pour créer une oeuvre collective et réaliser des graffitis en mousse végétale. Marc Pouyet est graphiste de formation. Il a commencé sa carrière dans la publicité avant de devenir illustrateur pour la littérature jeunesse. Plasticien, son travail s’inspire de la nature : photos, land art, sculpture à base de matériaux naturels… Pour en savoir plus : www.marc-pouyet.net Découvrez le Programme des activités et ateliers proposés à nos enseignants et élèves, ainsi que le Parcours botanique du LFMJournées de la biodiversité 2015.pdf

Bulletin vert nº3

Bulletin_vert_3_Página_01 Cette année scolaire 2014-2015 s’avère riche en évènements autour de la biodiversité. De nombreuses classes continuent à bénéficier de cours pratiques aux jardins de la Maternelle, du Primaire ou du Collège. Un système de lombricompostage a été mis en place au potager des petits (cf. notre article en page 3)

Au collège, de nombreux élèves se sont engagés à venir 1h le mercredi pour s’occuper de l’entretien du potager. Quant à nos élèves de 6º en Aide Personnalisée au CDI, ils ont repris avec enthousiasme la rédaction du Bulletin Vert. Retrouvez sans plus attendre la 3ème édition du Bulletin vert. Bonne lecture !