Nouveau système de composteur dans les jardins pédagogiques

Ecrit par Cécile Cresson sur . Publié dans Biodiversité et jardins pédagogiques

20141125_144526  Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, les élèves des jardins pédagogiques des cycles 1 et 2 ont relancé le projet Compost qui a démarré en 2012. La fabrication de compost est une méthode de recyclage des produits organiques qui présente beaucoup d’avantages:
  • Du point de vue pédagogique, elle peut être réalisée par les enfants qui comprennent de manière expérimentale le cycle de la matière et la valorisation des déchets.
  • Du point de vue environnemental, elle n’est pas polluante et ne consomme pas des ressources naturelles, elle est gratuite et en plus nous permet d’obtenir notre propre compost, un produit essentiel pour le jardin biologique qu’on n’aura plus besoin d’acheter.
Pour mieux comprendre ce processus naturel, les enfants du cycle 1 ont travaillé sur le lombricompost : les vers de terre mangent les épluchures de fruits et de légumes ainsi que les feuilles sèches et les mauvaises herbes de notre jardin et les transforment en compost, de la nourriture pour les plantes. Le Lycée a placé un lombricomposteur dans chaque jardin. À partir de maintenant, au lieu de jeter les épluchures des fruits des goûters à la poubelle, ils les garderont pour les donner à manger aux vers, mélangés avec les feuilles sèches et éventuellement les mauvaises herbes qu’ils ramasseront dans le jardin. L’idée de fabriquer leur propre nourriture pour les plantes et de pouvoir observer les vers de terre de si près a énormément motivé les enfants. Dans le jardin, les enfants ont cherché leurs grands alliés pour la fabrication de compost : les vers de terre ! Puis ils ont préparé du purin d’ortie qui aide à la décomposition des déchets organiques. Cette activité sera le point de départ pour l’étude des décomposeurs et des chaînes alimentaires du jardin. 20141124_170939 20141126_102005