• Bandeau2


Dans le cadre des actions “Initiatives Océanes” lancées par la Fondation surfrider Europe, quatre classes de CE1 sont allées collecter des déchets dans la réserve naturelle du Parque Regional del Sureste, sur les bords du Río Jarama.

Au total, en une heure de collecte, ils ont rempli une vingtaine de sacs poubelle de 100L !
Après la collecte les élèves ont trié puis compté les déchets ramassés. Toutes ces données ont été envoyées à la fondation Surfrider Europe qui s’en servira pour ses recherches et ses campagnes de sensibilisation.

Les enfants nous racontent :
“Ces déchets ont été jetés par des gens dans la nature ! Ces gens n’aiment vraiment pas la nature et les animaux pour jeter tout ça !”
“On est venu ici pour soigner la planète et les océans. On ramasse tous ces déchets parce que après ils vont aller dans le Río Jarama et après le Río va les emporter jusque dans la mer.”
“Ces déchets sont dangereux pour les poissons, parce qu’ils croient que c’est leur nourriture et ça les rend malade. Et après c’est nous qui mangeons des poissons tout pollués.”
“Et en plus les vagues ramènent ces déchets sur les plages et c’est dégoûtant quand on va se baigner !”
“Dans l’océan, tous ces déchets sont emportés par les gyres (courants marins). Ça forment des continents de déchets.”

Il faut savoir que 80% des déchets aquatiques proviennent des terres et que nous sommes tous concernés par cette problématique.
Actuellement, 6 continents de déchets ont été repérés dans les océans. Un de ces continents est grand comme 6 fois la France ! La majorité des déchets ramassés contiennent du plastique, qui va se dégrader en minuscules particules semblables au plancton. Ces corps étrangers sont toxiques pour la faune et la flore des océans. Et donc pour nous aussi !

“Ne jetez plus vos déchets n’importe où ! Protégez les océans ! Protégez la Terre !”

Découvrir le monde du vivant au travers des jardins pédgogiques

plantation-ce2Travailler dans un jardin permet de rendre les enfants témoins des différentes étapes de la vie des plantes et des animaux. L’observation des différents événements éveille chez eux des questions qui les mènent à découvrir le monde du vivant. Les élèves confrontés à ces questions sont invités à réfléchir pour émettre leurs propres hypothèses et sont guidés dans l’élaboration d’expériences permettant de les vérifier.

C’est ainsi qu’avec les plus petits nous nous sommes intéressés à la composition de la terre du jardin dans laquelle vont pousser nos plantes. Les élèves de moyenne section ont consacré le trimestre à s’interroger sur la graine : comment reconnaître une graine ? Où se trouvent les graines ? Comment germent-elles ?

La graine a été également le sujet d’étude choisi en CP. Connaissant bien les étapes de la germination, ils se sont demandé si toutes les graines poussent de la même manière et à la même vitesse, et se sont posé une question fondamentale : que cachent-elles sous leur enveloppe qui leur permet ensuite de devenir une plante ?

Quant à eux, les élèves de grande section ont voulu démontrer que le compost aide les plantes à pousser grâce à la nourriture qu’elles y trouvent, et se sont demandé si d’autres types de terres sont aussi fertiles.

Au sujet du compost, les CE1 ont découvert qu’il n’y a pas que les vers de terre qui jouent un rôle essentiel dans sa fabrication mais qu’il s’agit d’un vrai travail en équipe réalisé par un groupe appelé « les décomposeurs » formé par des animaux, des champignons et des bactéries ! Les élèves ont pu observer de leurs propres yeux un bon nombre de ces animaux si importants dans le cycle naturel de la matière, et ont été très surpris de vérifier que le tas de compost est un milieu de vie très riche.

Enfin, deux études ont été menées sur la croissance des plantes : les CE1 ont testé les besoins en eau de différentes espèces végétales et découvert comment les végétaux s’adaptent à la sécheresse. Les CE2 ont focalisé leur attention sur la reproduction, en menant une étude en profondeur sur le cycle de vie des plantes à graines, et la plantation d’espèces possédant d’autres stratégies de multiplication, dans le but de les observer tout au long de l’année.

Tout ce travail de recherche a été combiné avec les tâches d’entretien du jardin qui plaisent beaucoup aux élèves grâce à l’activité en plein air, l’utilisation de vrais outils de jardinage et la manipulation d’animaux et de végétaux. Le jardin nous a réservé de belles surprises comme la récolte de pommes de terre et de carottes ou la découverte d’un escargot qui pondait ses œufs. Ils ont hâte d’y retourner après ces longues vacances pour continuer à apprendre et à profiter de cette oasis naturelle.

 

Le LFM participe à la journée mondiale sans voitures

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Mobilité, le jeudi 22 septembre 2016, le LFM a, pour la deuxième fois, participé à la journée mondiale sans voitures (Día sin coches).

Fidèle à la démarche E3D (Etablissement en Démarche de Développement Durable) du LFM, cette action visant à sensibiliser les madrilènes sur l’éco-mobilité, a été menée par nos élèves de 6ème 3 et 6ème 7 qui ont relevé avec brio un beau challenge en parcourant 30 kilomètres à vélo dans la capitale.

Accueillis Plaza de Cibeles par Manuela Carmena, la maire de Madrid et par Inés Sabanés, déléguée municipale à l’environnement et à la mobilité, 22 collèges réunissant près de 1000 élèves ont ainsi participé à cette manifestation emblématique du programme STARS, et fait la promotion d’un moyen de transport non polluant, le vélo.

Bravo à tous nos cyclistes pour leur engagement et leur persévérance tout au long du parcours !

En savoir plus :
Visionnez ci-dessus la vidéo de cette journée.
Visionnez le reportage de Telemadrid sur le « Dia sin coches » en cliquant ici.
Découvrez la démarche E3D engagée par le LFM : www.lfme3d.org

Projet de réaménagement des espaces extérieurs du LFM

Dans le cadre de la construction de sa nouvelle école maternelle, le LFM a souhaité revoir les aménagements de ses espaces extérieurs sur l’ensemble du site et pour cela a fait appel à une collaboration binationale composée d’un atelier d’architectes paysagistes français (Roberta) et d’un autre madrilène (Enorme).

L’un des aspects de ce projet d’envergure est d’associer tous les utilisateurs de l’établissement au processus d’aménagement, élèves de tous niveaux et personnel enseignant et non enseignant.

Au travers de plusieurs ateliers, ceux-ci ont été invités à exprimer leurs impressions vis-à-vis des espaces qu’ils traversent quotidiennement.

C’est ainsi que fin juin et début septembre, le personnel du LFM a collaboré à des ateliers pédagogiques, ayant pour but de réfléchir aux différentes manières d’impliquer les élèves dans le projet. Plusieurs équipes ont vu le jour en maternelle, en élémentaire et au secondaire : une classe de petite section, une de moyenne section, deux de grande section, une de CE1 et deux de 1ère S ont été mobilisées.


Dès la rentrée, les élèves de 1ère ont participé à l’atelier « Vis ton lycée ! », afin de faire un état des lieux de leur environnement et des différents espaces fréquentés, en ciblant les lieux les plus agréables et ceux moins attractifs et en imaginant de nouvelles installations sur un plan.

Puis, la classe de CE1 a imaginé un parcours des sens type « parcours GR » dans le LFM à l’intention des élèves de grande section. Au cours de leur promenade, ces derniers ont pu faire part des améliorations qu’ils envisageraient dans leur école.

La fin de ces ateliers est prévue pour décembre 2016 et les premiers travaux débuteront l’été prochain.

En savoir plus :
Visionnez la vidéo des ateliers ci-dessus.

Lancement de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets

SERD 2016Cette année encore, le LFM va profiter de la « Semaine Européenne de Réduction des Déchets » qui aura lieu du 19 au 27 novembre 2016 prochains pour promouvoir la nécessité de mieux réduire et recycler nos déchets, qu’ils soient alimentaires ou non.

Une opération anti-gaspillage à la cantine :

Avec près de 60 tonnes de nourriture jetées chaque année, la lutte contre le gaspillage à la cantine constitue un objectif majeur de la démarche E3D de l’établissement.

Plusieurs actions seront ainsi organisées, en partenariat avec Serunion, notre partenaire restauration. Durant cette semaine :

– Les collégiens pourront mieux choisir la ration qu’ils souhaitent ainsi que le contenu de leur assiette et, en contrepartie, il leur sera demandé de mieux terminer leur assiette avec le slogan « J’en reveux, je reviens ! »

– Une action spécifique à l’initiative des éco-délégués permettra de mettre en avant les 3R :

     – Réduire avec une action spécifique sur le pain (au premier passage, je ne prends qu’un morceau de pain) et après, « J’en reveux, je reviens »
     – Réutiliser avec une action de réutilisation de pots de yaourt en décoration pour les réfectoires
     – Recycler avec le jeu « water bottle challenge » et ne pas oublier de recycler les bouteilles
Que vous soyez sorciers ou simple moldus, découvrez ci-contre le spot de sensibilisation réalisé par les éco-délégués, transformés pour l’occasion en Harry Potter.


– Une pesée des restes de repas sera effectuée après chaque service pour évaluer comment évolue le gaspillage alimentaire à la cantine

– Une semaine sans produits emballés servis, notamment les yaourts

– Plusieurs interventions sur le gaspillage alimentaire auprès de classes de primaire

– Différents projets pédagogiques en classe autour des thèmes de la réduction et du tri des déchets, du goûter, etc…

Pour en savoir plus : 
Visiter le site de La Semaine Européenne de Réduction des Déchets
Visiter le site De mon assiette à ma planète
Télécharger le pdf de l’impact de l’alimentation sur le changement climatique